Chevrolet Bolt : le pari de la « vraie » voiture électrique bon marché

Une « vraie » voiture électrique, avec ses cinq places et son coffre, ne doit pas être chère. C’est le pari qu’annonce Chevrolet avec la Bolt.

À l’instar des voitures électriques proposées par Tesla, le 100% électrique rime souvent avec coût prohibitif, ce qui incite bien peu d’acheteurs à faire le pas vers un véhicule plus écologique. À l’opposé, à prix raisonnable, on trouve ce que l’on pourrait qualifier de voiturette électrique.

Face à cette situation, le constructeur automobile Chevrolet a décidé de chambouler le marché en présentant la version finale de la Bolt à l’occasion du Consumer Electronics Show 2016 (CES 2016) de Las Vegas. Qu’est-ce que cette voiture a de particulier ? Il s’agit d’une « vraie » voiture électrique, avec ses cinq places, un coffre digne de ce nom et une autonomie annoncée de 320 kilomètres. Le plus impressionnant étant bien évidemment que son prix est annoncé à moins de 30 000 dollars !

Cette Bolt est de la taille d’une Renault Captur, il ne s’agit donc pas d’une voiturette électrique, mais réellement d’une « vraie » voiture. À ce prix, le pari de Chevrolet peut sembler osé. Il ne faut pas l’oublier. Dans une voiture électrique, le plus cher est la batterie, un composant essentiel qui ne voit pas son prix réellement baisser.

D’ailleurs, pour le moment, on ne sait pas grand-chose d’autre au sujet de la Bolt. On devrait en apprendre certainement plus, d’ici quelques jours, lors du salon automobile de Détroit. Ce que l’on sait, c’est que sa commercialisation débutera à l’automne 2016 aux États-Unis et que la batterie ultra-compacte au lithium-ion est le fruit d’un partenariat avec le Sud-Coréen LG Chem.

La question qui se pose bien évidemment est de savoir si la Bolt va traverser un jour l’Atlantique en devenant un nouveau modèle proposé par Opel, pas forcément sous le même nom d’ailleurs. Pour l’heure, personne n’y croit vraiment. Mais qui sait, si les clients sont au rendez-vous, son prix baissera dans un avenir plus ou moins proche, ce qui permettrait son exportation vers l’Europe.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécès du designer qui a imaginé le ThinkPad
Article suivantUltra HD Premium : une certification pour garantir le niveau de qualité de la 4K

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here