Chômage : mauvais chiffre pour les États-Unis

Alors que les économistes attendaient en moyenne 295 000 inscriptions au chômage pour la semaine du 9 août, les inscriptions hebdomadaires ont grimpé à 311 000.

Après révision le nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis pour la semaine du 2 août a été de 290 000, une valeur que les économistes attendaient pour la semaine du 9 août.

En attendant une éventuelle correction, le département du Travail américain annonce 311 000 inscriptions hebdomadaires pour la semaine au 9 août, ce qui est bien plus que ce qui était attendu.

Ce pic d’inscription a bien évidemment une incidence directe sur la moyenne mobile sur quatre semaines, un reflet plus fidèle des tendances, qui s’établit à 295 750 contre 293 750 une semaine plus tôt.

Malgré cette aggravation du chômage synonyme de mauvais chiffre pour les États-Unis, la situation n’est pas si mauvaise que cela, car cette moyenne continue à suggérer une amélioration des conditions du marché du travail.

USA : Hausse plus marquée que prévu des inscriptions au chômage
USA : Hausse plus marquée que prévu des inscriptions au chômage

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentÉconomie : le prix des produits importés en juillet aux États-Unis baisse en juillet
Article suivantGartner appelle les entreprises à se préparer à la fin de Windows 7

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here