Christopher Payne : cinq mois à la tête de Tinder, puis bye-bye

Cinq mois après avoir nommé Christopher Payne en tant directeur général, l’application de rencontres Tinder se sépare de lui avec effet immédiat.

« Cela n’a duré que quelques mois, mais il y avait consentement mutuel que ce n’était pas ce qu’il fallait sur le long terme, et étant donné la trajectoire de croissance rapide de Tinder, Christopher et le conseil d’administration ont pensé qu’une action rapide était meilleure pour tout le monde », c’est de cette manière que l’application de rencontres Tinder a annoncé sa séparation de Christopher Payne, son directeur général nommé il y a seulement cinq mois.

Pour remplacer Christopher Payne, Tinder a rappelé Sean Rad, son fondateur. Dans sa tâche, il sera aidé par Greg Blatt, le nouveau président exécutif du conseil d’administration.

Greg Blatt va cumuler les fonctions vu qu’il est déjà à la tête du conseil d’administration de The Match Group, l’entité qui possède Tinder, mais également les sites de rencontres Match, Meetic et OkCupid.

Pour rappel, Tinder est une application très populaire qui a été lancée en 2012. Grâce à la position géographique du mobinaute, l’application propose des profils susceptibles de lui plaire. L’utilisateur n’a qu’à glisser son doigt vers la droite ou la gauche pour approuver ou rejeter un profil proposé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMercedes : la berline de la Classe C se décline en Coupé
Article suivantGPI : un nouvel outil pour observer les exoplanètes directement

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here