Chrome 56 indiquera le danger de surfer sur des pages HTTP

C’est parce que surfer sur des pages HTTP peut représenter un danger pour les internautes que Google prévoit que son navigateur Chrome 56 avertisse les utilisateurs.

Par rapport à HTTP, le protocole HTTPS permet d’éviter les attaques de type Man-in-the-middle en étant plus sécurisé grâce à l’utilisation du protocole de sécurité SSL. Sensible aux questions liées à la sécurité des internautes, Google utilise les armes dont il dispose pour influencer les éditeurs de sites.

C’est de cette manière que Google a tout d’abord décidé de favoriser le référencement des sites qui utilisent le protocole HTTPS. Par la suite, la firme de Mountain View a décidé de mettre en avant les sites sécurisés dans Google Search. Désormais, c’est au niveau de son navigateur Chrome que le géant du web veut agir.

Des avertissements pour le surf sur les pages HTTP

Alors que Chrome 53 vient tout juste d’être publié, Google est déjà en train de préparer Chrome 56. C’est dans cette prochaine version qu’il est prévu que l’internaute soit averti lorsqu’il transmet des données sensibles sur des sites non sécurisés par HTTPS.

Le but recherché par Google est que cette prochaine version de Chrome soit mieux capable d’identifier les données sensibles qui transiteront sur des connexions non sécurisées par un protocole de chiffrement. Par données sensibles, il faut comprendre les informations bancaires, les identifiants de connexion…

À l’heure actuelle, si une icône en forme de cadenas indique que l’on surfe sur un site protégé par HTTPS, c’est une petite icône montrant un « i » qui permet d’accéder aux informations d’un site non protégé. C’est en passant par cette icône qu’il est d’ailleurs affiché que « Votre connexion à ce site n’est pas privée ». Avec Chrome 56, l’avertissement donné à l’utilisateur sera plus représentatif du danger réel de transmettre des informations sensibles sur un site non sécurisé.

La disponibilité de Chrome 56 n’est pas pour tout de suite. En version stable, cette mouture devrait être disponible en janvier 2017.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa girafe n’est pas une espèce, mais quatre, selon des scientifiques
Article suivantQuels sont les meilleurs appareils photo en 2016 ?
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here