Chrome : jusqu’à 15 000 dollars pour les découvreurs de bug

Afin d’éviter que certaines failles tombent en de mauvaises mains, Google a décidé d’augmenter les primes pour la découverte de bug dans son navigateur Chrome. Chrome : Google vous offre 15000 dollars si vous découvrez un bug critique

C’est par le biais du blog officiel Chromium que Google annonce avoir modifié les conditions d’obtention des primes proposées pour le signalement de bug dans son navigateur Chrome. Pour motiver les hackers et autres découvreurs de bug pour que les failles ne tombent pas dans de mauvaises mains, la firme de Mountain View a décidé de revoir à la hausse son système de prime.

Selon la gravité de la faille, la récompense pour la découverte d’une faille pourra s’échelonner de 500 à 15 000 dollars. On soulignera tout de même que Google a déjà déboursé plus que cela lorsqu’il s’agissait de failles critiques particulièrement nocives.

Ces primes ne récompensent pas simplement la découverte d’une faille, mais aussi tout le dossier qui doit accompagner le signalement d’un bug, à savoir un détail du mode opératoire. C’est l’évaluation de ce dossier qui va décider si Google va ouvrir sa tirelire ou pas, et pour combien.

Cette nouvelle grille de récompense est rétroactivement effective depuis le 1er juillet, ce qui pourrait permettre à certains découvreurs de recevoir un complément d’argent.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNexus 6 : que faut-il prévoir pour la phablette de Google ?
Article suivantSmartphone : l’improbable Portal 600

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here