Chromebooks : 20 nouveaux modèles avant la fin de l’année

Alors qu’un ordinateur vendu aux États-Unis sur cinq est un Chromebook, Google et Intel, lance une nouvelle offensive en annonçant la sortie de 20 nouveaux modèles avant la fin de l’année.

Avec un ordinateur vendu aux États-Unis sur cinq qui est un Chromebook, ces ordinateurs portables reposant sur Chrome OS rencontrent un franc succès. C’est pour profiter de ce phénomène que Google et Intel comptent lancer une nouvelle offensive sur ce créneau. C’est dans ce sens qu’il a été annoncé la sortie de 20 nouveaux Chromebooks destinés aux particuliers avant la fin de cette année.

C’est à l’occasion d’une conférence dédiée à Chrome OS que cette annonce a été faite. On apprend de cette manière que de premiers modèles seront basés sur des processeurs Intel Bay Trail, les successeurs des Atom, ce qui signifie qu’ils seront moins performants que les machines fonctionnant avec des processeurs Haswell, un défaut qui sera gommé par l’absence de ventilateur, ce qui les rendra totalement silencieux, mais aussi plus fins et plus légers.

Alors que la majorité des Chromebooks tournent sous une architecture ARM, cette gamme permettra à l’architecture x86 de venir les concurrencer sur leur terrain.

À l’occasion de cette conférence, Google en a également profité pour dévoiler de nouveaux services autour de Chrome OS, comme l’émancipation d’une connexion pour le navigateur internet ou encore l’ajout de Classroom, une plateforme gratuite dédiée à l’enseignement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRoaming : SFR se renforce grâce à une alliance avec Vodafone
Article suivantVodkaster : de la numérisation de DVD pour relancer la VOD en France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here