Cisco : John Chambers va céder sa place à Chuck Robbins

Après avoir occupé le poste de directeur général de Cisco pendant vingt ans, John Chambers va céder sa place à Chuck Robbins.

C’est en tant que responsable des ventes que John Chambers avait rejoint Cisco en 1991. À partir de janvier 1995, il était devenu le directeur général de l’équipementier en télécoms américain. Depuis qu’il est aux commandes, le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 1,2 milliard de dollars à 48 milliards.

Alors que Cisco est confronté à un ralentissement de ses activités traditionnelles (routeurs, commutateurs de réseaux), l’entreprise s’est efforcée de compenser en développant de nouvelles activités jugées plus porteuses, par exemple les services dématérialisés en ligne et les applications liées aux objets connectés. Cela n’avait pas empêché l’annonce de la suppression de près de 18 000 emplois entre 2011 et 2014.

Une page de Cisco va donc se tourner le 26 juillet prochain vu que c’est à cette date que John Chambers va quitter ses fonctions de directeur général. Il restera néanmoins président exécutif du conseil d’administration.

Son successeur, Chuck Robbins, a été trouvé en interne. Il est entré il y a dix-sept ans chez Cisco. Ayant occupé plusieurs fonctions, il a notamment mis sur pied un programme de partenariats avec des revendeurs/fournisseurs de services informatiques rapportant plus de 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel. Dans un communiqué, Cisco précise qu’il a été un « architecte clé » de la stratégie d’entreprise qui représente aujourd’hui 25% de l’activité du groupe. Il occupe actuellement la fonction de vice-président responsable des opérations mondiales.

John Chambers estime que « Cisco a trouvé un leader fort » pour piloter le groupe dans une période où « le rythme de changement est exponentiel ». « Chuck connaît chaque division, créneau technologique et zone géographique de Cisco, et fera avancer l’entreprise à la vitesse requise pour capitaliser sur les opportunités devant nous. La vision, la stratégie et les performances passées de Chuck sont exactement ce dont Cisco a besoin », a-t-il ajouté.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCœur Carmat : décès du second patient
Article suivantLa justice américaine réexamine les technologies de surveillance des portables
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here