Cisco : le réveil de l’Afrique est programmé pour 2017

Si l’Afrique ne représente que 8% du trafic mondial en 2012, sa contribution devrait passer à 28% en 2017, c’est en tout ce qu’estime Cisco dans ses prévisions.

Cisco vient de sortir son dernier Visual Networking Index Forecast, c’est-à-dire ses prévisions en matière de trafic internet mondial pour les années à venir. Ce rapport prévoit le réveil de l’Afrique en matière d’internet, avec une contribution de 8% du trafic mondial en 2012 qui devrait passer à 28% à l’horizon 2017.

Pour arriver à cette conclusion, Cisco table sur le fait que les habitudes d’utilisation et de consommation des internautes africains se rapprocheront de plus en plus de celles des utilisateurs américains et européens, avec une augmentation du nombre d’utilisateurs (de 185 à 390 millions) et de terminaux (de 1,163 à 1,759 milliards).

Si l’accès à internet est le véritable moteur de cette croissance, avec 81% d’augmentation du trafic par an, c’est surtout le développement de la mobilité qui va servir de moteur à cette croissance.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApp Store : la poule aux œufs d’or signée Apple
Article suivantSmartphones, tablettes et ordis bannis des lieux publics ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here