Clarity : Honda présente une impressionnante berline à hydrogène

Le constructeur automobile Honda emboite le pas à Toyota en présentant à son tour une voiture à hydrogène.

Avec la Mirai, Toyota a été le premier constructeur à commercialiser une voiture à hydrogène. Il ne sera bientôt plus le seul sur ce créneau vu que Honda vient de lever le voile sur la Clarity. C’est à l’occasion du Salon automobile de Tokyo que la marque japonaise a présenté le successeur de la FCX Clarity.

Que dire de cette berline ? Simplement qu’elle affiche des caractéristiques impressionnantes. Jugez-en vous-mêmes.

Pour commencer, elle dispose d’une pile à combustion vu que la Clarity fonctionne à l’hydrogène. L’aspect impressionnant de cette motorisation, c’est qu’elle a une taille comparable à celle d’un moteur V6 conventionnel, tout en développant la bagatelle de 177 chevaux !

Tout aussi impressionnant, son réservoir capable de stocker de l’hydrogène gazeux à haute pression (70 MPa) permet à la voiture d’avoir une autonomie record de 700 km avec un seul et uniques pleine. Détail important pour ceux qui ne le savent pas, pas besoin de rester des heures à une station de recharge comme c’est le cas avec une voiture électrique, un plein d’hydrogène se fait en seulement trois toutes petites minutes.

Honda annonce d’ores et déjà la commercialisation de la Clarity à partir de début 2016 au prix de 50 000 euros. Elle sera tout d’abord proposée au Japon, puis quelques mois plus tard en Europe.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : le problème de la mise à jour des versions pirates
Article suivantMetroMail : l’expérience Gmail sur Windows Phone

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here