Une clé USB dans votre boîte aux lettres sous forme de cadeau empoisonné

Il ne faut surtout pas vous réjouir trop vite si vous trouvez une clé USB dans votre boîte aux lettres. Il y a de fortes chances pour que cela soit un cadeau empoisonné qui vous a été adressé par des pirates informatiques.

Habituellement, les machines sont le plus souvent contaminées par des malwares que l’on reçoit sous la forme de pièces jointes à des emails d’expéditeurs inconnus ou par des liens vers des sites corrompus. Un nouveau moyen de diffuser des logiciels malicieux a fait son apparition. C’est dans la ville de Victoria, en Australie, que cette méthode est apparue.

Concrètement, plusieurs centaines de personnes ont reçu des clés USB directement dans leur boîte aux lettres. Une fois connectés à un ordinateur, ces sticks servent à infecter les ordinateurs des victimes en installant de nombreux malwares, une si grande quantité de logiciels malveillants que les machines deviennent pratiquement inutilisables.

C’est une victime de cette nouvelle manière de propager des malwares qui a averti la police locale. Dans la foulée, cette dernière a lancé un avertissement à la population pour qu’elle se méfie des clés USB trouvées dans leur boîte aux lettres lorsqu’elles ont été expédiées par une personne inconnue. L’alerte conseille bien évidemment de ne surtout pas les brancher sur leurs ordinateurs ou leurs tablettes.

Le risque qu’une personne se fasse avoir est énorme. Une étude réalisée par l’Université de l’Illinois a récemment expliqué qu’une personne sur deux ne se préoccupe pas de la provenance d’une clé USB avant de la brancher à leur machine, malgré tous les risques d’infection qu’une pratique irréfléchie peut susciter.

Des clés USB contaminées pas encore dans les boîtes aux lettres européennes

Bien que des clés USB contaminées diffusées par le biais des boîtes aux lettres ont déjà été signalées en Europe, cette pratique n’est pas encore massive. Les cas signalés font pour le moment référence à des cas isolés, des attaques ciblant clairement un destinataire bien précis. Mais après ce qui s’est passé à Victoria, ce genre d’attaque va certainement donner des idées aux hackers, ce qui signifie que découvrir un stick USB contaminé pourrait devenir nettement plus fréquent qu’actuellement.

De fait, la seule chose à dire est qu’il faut se méfier des expéditeurs de pièces jointes inconnus, mais aussi des expéditeurs inconnus qui nous envoient des clés USB. Vous voilà désormais avertis.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentUne Google Car se fait percuter par un chauffard
Article suivantProject Andromeda : la fusion de Chrome OS et d’Android se précise
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here