Cloud : Alibaba veut s’imposer aux États-Unis

En installant son propre centre de données en Californie, Alibaba compte s’implanter physiquement aux États-Unis afin de conquérir le pays avec son offre de cloud.

Maintenant que le géant de l’e-commerce est côté en bourse, il doit assoir sa croissance à l’international. Plutôt que de simplement vendre ses produits et services, le groupe a décidé de carrément s’implanter à l’étranger.

C’est ainsi qu’Alibaba a décidé de s’implanter physiquement aux États-Unis en annonçant son intention de construire un centre de données en Californie. À l’heure actuelle, aucun détail n’est communiqué au sujet de la taille de ce datacenter.

Ethan Yu, le vice-président d’Alibaba en charge du développement du cloud à l’international, confie à Reuters qu’il existe « vraiment une forte demande des clients américains qui recherchent une présence équilibrée dans leurs infrastructures informatiques à travers le monde, y compris en Chine ».

De fait, l’idée d’Alibaba est de s’imposer aux États-Unis en proposant une offre cloud aux particuliers, comme Amazon par exemple, mais aussi aux entreprises. Les clients plus particulièrement visés sont la distribution, le web et les jeux en ligne.

En implantant son premier centre de données en Californie, la stratégie d’Alibaba est certainement d’installer par la suite d’autres sites du même genre sur la côte Est, dans le centre et certainement dans d’autres régions du monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMWC : Google présente un prototype du projet ARA
Article suivantLes employés de Facebook ont accès aux profils de tout le monde… sans mot de passe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here