Cloud : le décisionnel se lance dans la dématérialisation

Si les entreprises semblaient frileuses de dématérialiser leur business intelligence, l’utilisation de solutions décisionnelles en mode Cloud/SaaS semble désormais prendre son essor.

De plus en plus d’applications prennent le chemin du Cloud et de la dématérialisation. Pourtant, avec seulement 3% des applications de business intelligence déployées dans le Cloud, les entreprises semblaient jusqu’alors frileuses en matière d’utilisation d’outils décisionnels dématérialisés.

Les besoins grandissants d’accéder à distance aux données stratégiques des entreprises poussent de plus en plus les sociétés à héberger leur solution dans le Cloud. Si les solutions décisionnelles indépendantes étaient personnalisées à souhait, le fait de passer au Cloud oblige de passer par des solutions mutualisées entre tous les utilisateurs. C’est comme cela que des éditeurs spécialisés en Cloud décisionnel sont déjà présents, surtout en provenance des États-Unis.

Ce n’est donc pas pour rien que le cabinet d’étude Abeerden prévoit une forte croissance de ce marché dans les années à venir, un marché qui pourrait atteindre les 2,4 milliards de dollars d’ici 2014, et cela malgré la situation économique qui est encore morose.

Cette tendance dénote surtout que le marché du Cloud est mature et que la solution de la dématérialisation répond de plus en plus à un besoin des DSI sur fond de baisse des coûts internes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTéléphonie : Apple distancé en matière de subvention par les opérateurs ?
Article suivantApp Store : Apple met en place de nouveaux paliers, sera-ce synonyme d’augmentations de prix ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here