CNIL : Google obtempère à moitié

Sommé par la CNIL d’afficher sur sa page d’accueil un message suite à ses manquements à la loi Informatique et Libertés pendant 48 heures, Google a obtempéré, mais pas sur l’application mobile.

Dans sa décision, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) avait été claire : Google devait afficher pendant 48 heures un message sur sa page d’accueil au sujet de ses manquements à la loi Informatique et Libertés.

Alors que cette décision a été maintenue par le Conseil d’État vendredi dernier, Google a obtempéré à cette sommation sur son sitegoogle.fr samedi et dimanche.

Si le site google.fr a bel et bien affiché le message en question, cela n’a pas été le cas de la version mobile du site consultable sur smartphones et tablettes alors qu’il s’agit de l’un des sites les plus visités par les mobinautes. À l’heure actuelle, la CNIL n’a pas encore réagi à ce manquement à sa décision.

Il faut encore préciser que le message affiché sur la page d’accueil contenait un lien vers le site de la CNIL, un site qui n’a pas tenu la charge des trop nombreux internautes curieux de consulter l’ensemble de la décision prononcée.

Google a zappé le message de la CNIL sur sa version mobile
Google a zappé le message de la CNIL sur sa version mobile

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité