CNIL : Google obtempère à moitié

Sommé par la CNIL d’afficher sur sa page d’accueil un message suite à ses manquements à la loi Informatique et Libertés pendant 48 heures, Google a obtempéré, mais pas sur l’application mobile.

Dans sa décision, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) avait été claire : Google devait afficher pendant 48 heures un message sur sa page d’accueil au sujet de ses manquements à la loi Informatique et Libertés.

Alors que cette décision a été maintenue par le Conseil d’État vendredi dernier, Google a obtempéré à cette sommation sur son sitegoogle.fr samedi et dimanche.

Si le site google.fr a bel et bien affiché le message en question, cela n’a pas été le cas de la version mobile du site consultable sur smartphones et tablettes alors qu’il s’agit de l’un des sites les plus visités par les mobinautes. À l’heure actuelle, la CNIL n’a pas encore réagi à ce manquement à sa décision.

Il faut encore préciser que le message affiché sur la page d’accueil contenait un lien vers le site de la CNIL, un site qui n’a pas tenu la charge des trop nombreux internautes curieux de consulter l’ensemble de la décision prononcée.

Google a zappé le message de la CNIL sur sa version mobile
Google a zappé le message de la CNIL sur sa version mobile

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSNCF : 128 gares bientôt équipées du Wi-Fi gratuit
Article suivantCommerce local : partenariat entre Yahoo! et Yelp pour une offre de proximité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here