CO2 : lancement d’un premier satellite de mesure

C’est ce mercredi 2 juillet 2014 que la NASA a lancé avec succès son satellite OCO-2, un satellite qui a pour mission de fournir une image globale des émissions de CO2.

Après la destruction d’OCO-1 lors de son lancement en février 2009, c’est avec succès que la NASA a lancé OCO-2 ce mercredi 2 juillet 2014. C’est à partir de son pas de tir de la base de Vandenberg, en Californie, qu’un lanceur fusée Delta 2 de la société United Launch Alliance a rempli sa mission.

Après avoir décollé à 09h56 GMT, c’est une fois que le satellite s’est séparé du deuxième étage de la fusée que la NASA a officialisé la réussite de ce lancement.

C’est pour une mission d’au minimum deux ans que l’Orbiting Carbon Observatory-2 (OCO-2) évoluera sur une orbite quasiment polaire à une altitude de 705 kilomètres. C’est de là que ce satellite fournira des données afin de pouvoir réaliser une image complète détaillée des émissions humaines et naturelles de CO2, mais aussi de donner des éléments de réponse au sujet des puits de carbone que sont les océans et les forêts.

Alors que l’OCO-2 va devenir le principal observatoire d’une flotte composée de cinq autres satellites internationaux, il faut souligner qu’en avril dernier, les concentrations mensuelles de dioxyde de carbone dans l’atmosphère ont dépassé 400 parties par million (ppm) dans tout l’hémisphère Nord, soit le plus haut niveau enregistré au moins depuis 800 000 ans.

Vu que le CO2 est au cœur de la montée des températures et du changement du climat terrestre, OCO-2 devrait contribuer à donner des explications, notamment des puits de carbone qui ne sont pas tous localisés ni complètement compris.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité