Collections : Google+ copie Pinterest

Après s’être déjà inspiré de Facebook, Twitter, Tumblr ou encore Flickr, Google+ reprend des fonctionnalités de Pinterest pour proposer Collections.

Comment rendre attractif Google+ ? Pour tenter de le faire, la firme de Mountain View s’est déjà inspiré des fonctionnalités proposées par ses concurrents, qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, Tumblr ou encore Flickr. Pour sa dernière fonctionnalité en date, Collections, Google+ a cette fois été puiser son inspiration du côté de Pinterest.

Comme le rapporte le blog spécialisé Android Police, certains utilisateurs de Google+ ont désormais droit à une nouvelle fonctionnalité baptisée « Collections ». À l’usage, il s’agit d’un nouveau bouton de partage qui permet à l’internaute de republier du contenu directement au sein d’une collection particulière. En d’autres termes, Google propose désormais la création d’affichages thématiques similaires à ce que propose Pinterest.

Chaque page générée peut être personnalisée par l’utilisateur, par exemple en lui ajoutant un titre et une bannière.

Alors que Pinterest est particulièrement populaire dans le domaine des arts créatifs, en sera-t-il de même pour Collections ?

Il est à souligner que ce n’est pas la première fois que Google s’inspire de Pinterest vu que l’année dernière, la firme de Mountain View avait publié une extension pour son navigateur Chrome qui permettait d’offrir un nouvel affichage plus riche pour les favoris du navigateur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : de nouvelles fonctionnalités pour l’assistant vocal Cortana
Article suivantCNES : un sosie de Philae « atterrira » dimanche à Paris

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here