Comixology : Amazon boycotte les 30% de commission d'Apple et de Google

Plutôt que de payer les 30% de commission Apple et Google pour les achats in-app depuis Comixology, Amazon préfère bloquer ces méthodes de paiement en ligne.

Après avoir racheté le service d’achats de BD en ligne Comixology en début de mois, Amazon vient de publier une première mise à jour de son application. Que cela soit la version iOS ou la version Android, ce sont les méthodes de paiement qui ont été modifiées.

Si l’application s’enrichit de solutions de paiement par PayPal ou par carte de crédit, il faut surtout relever la disparition des paiements par Google Play ou iTunes Store. Concrètement, cela signifie qu’Amazon n’a donc pas envie de payer les 30% de commission à Google et Apple. Ces suppressions ne seront pas sans conséquence, car elles correspondent à la disparition d’un moyen de paiement simplifié, une suppression qui bloquera aussi les paiements d’achats sur facture des opérateurs mobiles.

Si rien n’est encore précisé pour les versions Windows Phone et Kindle, il est fort à parier qu’elles emboitent le pas dans un avenir proche.

Histoire de faire passer la pilule auprès de ses clients, Amazon offre un bon d’achat de 5 dollars, pour autant que l’utilisateur se connecte à son compte d’ici au 25 mai. Petit détail, cette nouvelle version d’Amazon- Comixology nécessitera un transfert de compte vers la nouvelle version.

Amazon bloque les paiements in-app de Comixology
Amazon bloque les paiements in-app de Comixology

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows XP : une faille critique d'IE ne sera pas corrigée
Article suivantGalaxy S5 : Samsung reconnait une première panne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here