Comment bien photographier la Lune

Qui n’a jamais essayé de photographier la Lune ? Cet exercice qui semble si simple est en réalité plus subtil que cela. Comment bien procéder ?

Si tous les possesseurs de trépieds ont certainement déjà essayé de prendre en photo la Lune, tout le monde a au moins une fois a été tenté de le faire. Pourtant, les résultats ne sont souvent pas très probants.

Le problème est en fait simple. Si on photographie la Lune avec un décor en avant-plan, le résultat sera une boule blanche, alors qu’une mise au point correcte de la Lune donnera que du noir pour le reste du cliché. Pour éviter ce problème, voici quelques conseils.

Plutôt que de photographier la Lune n’importe quand, autant de renseigner avant, merci internet, sur la prochaine pleine lune. Les applications mobiles Exsate (Android) et PhotoPills (iOS) sont parfaites pour cela.

Pour de meilleurs résultats, il est tout d’abord nécessaire d’adopter un objectif d’au moins 200 mm, une focale capable de restituer une image de la Lune suffisamment grosse. Plus elle est grande, meilleure c’est.

Pour la netteté de l’image, le recours à un trépied est plus que conseillé, ou au minimum de s’appuyer sur une surface solide.

Idéalement, il s’agit ensuite de régler manuellement son appareil. Si plusieurs combinaisons sont possibles, une ouverture f13, une vitesse de 1/10 sec et une sensibilité ISO 100 sont un excellent compromis. Il faut juste savoir que plus l’ouverture est grande, plus la Lune sera brillante (f petite).

Après, selon les éléments du paysage qu’il faudra faire apparaitre, d’autres réglages devront être adoptés. Une solution pouvant être la technique HDR pour combiner plusieurs expositions.

Pour finir, il est bien évidemment inutile de rappeler que la seule limite à la photographie se résume souvent à l’imagination du photographe.

Photographier la Lune comme un pro
Photographier la Lune comme un pro

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOS X 10.9.3 : encore une bêta !
Article suivantApple : plus d'iPhone 4 pour l'Inde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here