Concurrence : ouverture d’une enquête contre Google

Suite au dépôt d’une plainte par Yandex pour abus de position dominante, le gendarme russe de la concurrence annonce l’ouverture d’une enquête contre Google.

Reprochant à Google d’imposer aux constructeurs d’appareils fonctionnant sous Android d’installer toute une série de ses services et d’imposer Google en tant que moteur de recherches par défaut, Yandex avait annoncé mercredi 18 février avoir saisi le Service fédéral antimonopole (FAS), interdisant par la même occasion la préinstallation d’applications tierces, notamment de Yandex.

C’est a vendredi dernier que le gendarme russe de la concurrence a annoncé l’ouverture d’une enquête contre Google.

C’est lors d’une intervention devant les députés qu’Igor Artemev, le directeur du FAS, a annoncé l’ouverture de cette enquête.
Dans une note, l’analyste Marina Karapetian, de la banque russe Alfa, estime que « Si le FAS donnait raison à Yandex, le groupe serait alors en mesure de préinstaller ses applications sur les appareils mobiles et donc de doper sa part de marché sur ce secteur ».

On profite de l’occasion pour rappeler qu’une plainte du même genre avait été déposée par 17 entreprises auprès de la Commission européenne en 2013.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVerifrom : lutter contre le phishing proactivement
Article suivantPhotoshop : 25 ans de retouche d’images

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here