Pour conquérir la France, Snapchat ouvre une filiale dans l’Hexagone

Snapchat vient de créer une filiale en France, la seconde entreprise du même genre en Europe. Son but sera de soutenir la conquête de l’Hexagone.

Bien qu’attirant chaque jour plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde, Snapchat compte toujours sur le bouche-à-oreille pour se développer. Son but n’est pas de convertir les utilisateurs, ni les personnalités, ni les entreprises, mais de séduire. Pour preuve, même si l’application est utilisée en France, peu de personnalité française possède un compte. On note François Hollande, David Guetta ou encore le PSG. Mais avec la campagne présidentielle qui se profile à l’horizon, cela devrait très rapidement changer.

C’est d’ailleurs certainement en prévision de cette échéance politique que Snapchat semble avoir décidé de partir à la conquête de l’Hexagone. Pour ce faire, l’entreprise vient d’ouvrir une filiale. C’est début juin, auprès du tribunal de commerce de Paris, que les statuts de l’entreprise ont été déposés. Pour l’heure, cette nouvelle entité, propriété de la filiale anglaise de Snapchat, est pilotée par Atul Porwal, le conseiller juridique de l’entreprise aux États-Unis.

La France semble être un marché stratégique pour Snapchat vu que cette filiale française est la seconde du genre en Europe après celle de Londres. Cette entreprise est avant tout un premier jalon pour renforcer sa présence et se rapprocher des annonceurs.

La publicité pour expliquer la présence de Snapchat en France, mais pas seulement

Comme la monétisation des utilisateurs de Snapchat passe avant tout par la publicité, les relations avec les annonceurs français sont primordiales. Cela explique en partie l’ouverture de la filiale française. L’autre aspect important, c’est la fonctionnalité Discover, un espace dévolu aux médias partenaires. Elle apporte des contenus en provenance de sites reconnus tels que CNN, ESPN ou MTV, et des médias français dès la rentrée prochaine. Le Monde aurait déjà fait des essais. Il va aussi s’agir de proposer des filtres sponsorisés géolocalisés qui sont très populaires.

Il ne faut oublier non plus qu’avec 8 millions d’utilisateurs français par mois, Snapchat fait mieux qu’Instagram par exemple. Il s’agit donc de soigner cette audience, mais aussi à attirer des entreprises susceptibles d’offrir du contenu de proximité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHP lance un Chromebook 11 G5 équipé d’un écran tactile
Article suivantAvec le C7017T, Dell propose un gigantesque écran tactile de 70 pouces
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here