Accueil » Technologie » Consommation : les smartphones servent (aussi) à téléphoner !

Consommation : les smartphones servent (aussi) à téléphoner !

Étrangement, téléphoner n’arrive qu’en cinquième position des fonctions utilisées par les utilisateurs britanniques de smartphone.

Selon une récente étude des habitudes des propriétaires de smartphone en Grande-Bretagne, téléphoner n’arrive qu’en cinquième position des fonctions utilisées. Ces appareils servent en effet avant tout à faire des recherches sur internet, puis à consulter les réseaux sociaux, écouter de la musique et ensuite jouer. L’envoi de SMS ne figure en outre qu’en 6e position.

Bien que cette étude ne concerne que le Royaume-Uni, il est fort à parier que les résultats sont tout aussi représentatifs pour plusieurs autres pays européens.

D’autres points intéressants révèlent que les utilisateurs de smartphones possèdent en moyenne 50 numéros dans leur répertoire, mais ils n’en connaissent que deux par cœur, la plupart du temps ceux de leur meilleur ami, d’un des parents ou du conjoint. Ce manque de mémoire résultant logiquement de la numérotation abrégée qui n’incite guère à faire travailler ses méninges.

Pire encore, plus d’un Anglais sur quatre ne connaît même pas son propre numéro, alors que 17% des conjoints interrogés ne se souviennent pas de celui de leur époux ou épouse !

Alors que la moitié des personnes interrogées avouent que ce serait une véritable catastrophe en cas de perte de leurs contacts, un tiers d’entre eux se dit incapable d’appeler un ami ou un membre de la famille en cas de perte ou de vol de leur smartphone.

Pour finir, 26% des personnes reconnaissent qu’ils n’ont jamais sauvé de numéros sur leurs ordinateurs, mais près de 40% affirment heureusement avoir une trace écrite de leur répertoire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

La zone de contrôle de la douleur se compose d'une trentaine de neurones

La douleur centralisée dans une trentaine de neurones de notre cerveau

Vu son immense complexité, le cerveau humain conserve encore et toujours une grande part de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *