Convention MINECON : l’affluence des grands jours pour Minecraft

Samedi et dimanche, il fallait preuve de patiente lors de la convention MINECON. En effet, la foule des grands jours était présente à Londres.

C’est à Londres, le weekend dernier, les 4 et 5 juillet, que s’est déroulée la convention MINECON consacrée au jeu Minecraft. Alors que le studio Mojang avait été racheté l’année dernière par Microsoft pour la somme de 2,5 milliards de dollars, on pouvait légitimement se poser la question du succès d’une telle manifestation. En fait, elle a été totale !

En effet, malgré le prix de 129 livres, les 10 000 billets ont été vendus, preuve de l’indéniable popularité de ce jeu. Ensuite, il fallait voir les files d’attente pour obtenir un autographe ou poser pour un selfie avec une des célébrités du jeu. Eh oui, en gagnant des millions de fans dans le monde virtuel de Minecraft, certain joueurs sont devenus aussi adulés que les sportifs de renom ou des rocks stars internationales.

« Cela semble aller de mieux en mieux », a par exemple déclaré Daniel Middleton, plus connu sous le pseudo de DanTDM, qui compte possède plus de 6,8 millions de followers pour ses vidéos de Minecraft sur YouTube. « Signer des autographes, être pris en photos… c’est fou ! »

Si Minecraft est si populaire dans le monde, plus de 100 millions d’utilisateurs enregistrés sur toutes les différentes plateformes, c’est parce que ce jeu répond aux attentes des joueurs.

« Je l’aime juste parce que vous pouvez jouer avec vos amis, simplement construire des trucs, ou rencontrer de nouvelles personnes », a expliqué Cody Vansickle, 18 ans. « Je suis le genre de personne qui ne fait rien d’autre parce vu que je ne suis pas très bon en sport et je n’aime pas l’extérieur », a confié Michael Smith, 15 ans.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHololens : Microsoft offre 5 bourses de 100 000 dollars à des projets
Article suivantInstagram pour iOS : des images d’une meilleure résolution

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here