Convergence entre Chrome OS et Android : les applis fonctionneront partout

La convergence est de mise auprès des grands éditeurs de systèmes d’exploitation. C’est notamment le cas entre iOS et OS X pour Apple, ou de Windows 10 et Windows 10 Mobile pour Microsoft. C’est aussi le cas chez Google avec l’annonce d’un rapprochement entre Chrome OS et Android.

Au travers d’une couche de compatibilité, il était déjà possible de faire tourner certaines applications Android sur Chrome OS. Mais suite à l’annonce faite par Google à l’occasion de la conférence I/O 2016, ce seront toutes les applis qui pourront fonctionner grâce à l’exécution native des applications dans le système d’exploitation. Cette annonce est très importante pour les utilisateurs de Chromebook, car elle va leur ouvrir la porte du Play Store et leur donner accès à son immense catalogue d’applications. D’une certaine manière, c’est une façon pour Google de venir marcher sur les plates-bandes de Microsoft en comblant le manque d’applications de Chrome OS.

Les utilisateurs de Chrome OS pourront prochainement utiliser les versions Android de Facebook, Instagram, Word, HearthStone, Photoshop Mix, Snapchat, etc., ainsi que tous les Google Services, c’est parce que le système d’exploitation va recevoir la possibilité de faire fonctionner des conteneurs capables de faire tourner le Framework Android directement sur la couche d’abstraction matérielle de Chrome OS.

L’intégration sera telle que l’on retrouvera l’interface des applications qui ne changera pas, mais dans des fenêtres de type Chrome OS qui pourront être redimensionnées comme sur n’importe quel ordinateur. Cela a beau être des applications Android, les différentes fenêtres sont indépendantes les unes des autres, elles se manipulent comme autant de logiciels différents, la combinaison Alt+Tab est prise en charge ainsi que toutes les manipulations habituelles. Toutes les notifications sont renvoyées vers le centre du système alors que toutes les formes d’interaction se font au travers de boîtes de dialogue Chrome OS. La convergence entre les deux systèmes d’exploitation est pleinement exploitée.

Dans sa présentation, Google souligne que les développeurs pourront ajouter la prise en charge des contrôles clavier des Chromebook, ce qui va permettre aux applications Android de tirer pleinement profit des possibilités des ordinateurs fonctionnant sous Chrome OS. De plus, il n’est pas question que tous les utilisateurs puissent accéder au Play Store, notamment dans les structures professionnelles et éducatives. C’est pour cette raison que des paramètres de contrôle seront ajoutés.

Pour l’heure, l’arrivée de cette nouveauté n’a pas encore de date de lancement. Google se contente d’indiquer « plus tard en 2016 ». De plus, les applications Android ne fonctionneront pas sur tous les Chromebook. Seuls les modèles de moins de deux ans seront capables de les exécuter.

La situation est par contre un peu plus compliquée pour les développeurs. La préversion ne fonctionne que sur Acer Chromebook R11, Asus Chromebook Flip et Google Chromebook Pixel 2. Cette préversion sera disponible à partir de la mi-juin.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeux nouvelles espèces de dinosaures à cornes, des cousins du tricératops
Article suivantL’avènement de Google Chrome OS est une menace pour Microsoft

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here