Corée du Sud : l’iPhone 6 ferait mieux que le Galaxy Note 4

Les précommandes pour les iPhone 6 et 6 Plus se sont ouvertes en Corée du Sud, terre de Samsung et LG. Selon les premières indications, les chiffres seraient meilleurs que pour le Galaxy Note 4.

coree-du-sud-liphone-6-ferait-mieux-galaxy-note-4

C’est à partir du 31 octobre qu’Apple commercialisera ses iPhone 6 et 6 Plus en Corée du Sud, le fief de Samsung et LG. À une semaine de ce lancement, les opérateurs locaux ont ouvert les précommandes.

Selon le Wall Street Journal, qui rapporte l’opérateur KT, ce sont quelque 10 000 demandes qui ont été enregistrées dans la minute qui a suivi l’ouverture des précommandes, un chiffre qui est passé à 50 000 unités au bout de trente minutes. Même son de cloche chez l’opérateur LG UPlus qui fait état de 20 000 précommandes en 20 minutes. Sans donner de chiffre, SK Telecom annonce pour sa part que tout son stock en précommande a trouvé preneur.

De fait, selon les estimations, c’est un total d’environ 100 000 iPhone 6 et iPhone 6 Plus qui auraient été précommandés alors que seulement 30 000 Galaxy Note 4 avaient été précommandés, selon une estimation faite de la même manière.

Ce succès annoncé pour Apple en Corée du Sud ne devrait toutefois pas mettre en péril la domination du marché par Samsung et LG qui détiennent respectivement 63 et 22% de parts de marché, contre seulement 6% pour la marque à la pomme.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAmazon lance le Fire Stick TV pour concurrencer le Chromecast
Article suivantDroit d’auteur : les vidéos « embed » ne relèvent pas du piratage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here