Corsa OPC : Opel veut venir taquiner les GTI

L’Opel Corsa OPC reçoit une panoplie de la parfaite petite sportive à même de lui permettre de venir taquiner les GTI.

C’est par l’intermédiaire de sa filiale Opel Performance Center chargée des déclinaisons sportives de la marque qu’Opel propose la Corsa OPC, sa propre déclinaison de l’abréviation GTI. Rajeunie pour l’occasion, la petite citadine devient sportive.

Avec un bouclier avant aux entrées d’air agrandies, des bas de caisse profilés, un aileron au sommet du hayon, une double sortie d’échappement, un extracteur et de grandes roues de 17 pouces, cette Corsa OPC a tout de la sportive.

Avec les incontournables sièges baquets Recaro, un volant cuire à méplat et des cadrans spécifiques, l’intérieur bénéficie également d’une dotation sportive.
Sous le capot, le 1,6 turbo Ecotec a bien évidemment été revisité pour lui donner une puissance de 207 ch, ce qui lui permet d’avaler le 0 à 100 km/h en 6,8 secondes, pour une vitesse maximale de 230 km/h.

Comparativement aux GTI de la concurrence, la Corsa OPC est sans doute pénalisée par les démultiplications plus courtes de sa boîte à vitesses à 6 rapports, ce qui devrait en contrepartie booster ses reprises, pour autant que le temps de réponse ne soit plus pénalisant. Pour une véritable sportive, son véritable point noir pourrait se situer au niveau de sa plateforme vieillotte et lourde héritée de la coopération avec Fiat.

Dans le but d’optimiser l’efficacité de la voiture, le constructeur a opté pour des amortisseurs Koni FSD alors que l’assiette a été abaissée de 10 mm. Par ailleurs, dans le mode Competition, l’antipatinage est supprimé et l’entrée en action de l’ESP retardée. La réponse de la direction est également plus directe et le freinage renforcé par le montage de disques avant de 308 mm de diamètre.

Pour les plus sportifs, Opel a prévu un pack Performance qui comprend un différentiel à glissement limité Drexler, des disques de freins avant de 330 mm, des roues de 18 pouces et des tarages de suspensions plus fermes.

Alors que le prix et la disponibilité de cette Corsa OPC ne sont pas encore communiqués, c’est au prochain salon de Genève que la voiture sera officiellement présentée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvez-vous déjà vu des éclairs vus de l’espace ?
Article suivantTristan Nitot quitte Mozilla pour dénoncer le flicage sur internet

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here