Coupure de l’internet mobile… pour éviter la triche aux examens

L’Ouzbékistan prend très au sérieux les examens d’entrée aux universités. C’est ainsi que le réseau internet mobile a été suspendu durant la période des examens.

Si l’Ouzbékistan a temporairement suspendu l’internet mobile, ce n’est pas en raison d’une panne ou d’une quelle conque décision de censure. Cette suspension de l’internet mobile, des SMS et des MMS a été tout simplement imposée pour éviter toute triche aux examens d’entrée aux universités.

C’est en évoquant « des travaux de maintenance urgents sur les réseaux de télécommunication » que les opérateurs mobiles ont annoncé cette interruption de 08H30 à 13H30, une coupure qui correspond pile-poil à l’horaire des examens, un leurre qui n’a pas trompé les médias ouzbeks qui rappellent que les autorités ont pris d’importantes mesures contre la triche pour cette session d’examens.

Il faut bien évidemment préciser que cette coupure est discriminatoire vu que c’est l’ensemble des abonnés qui s’est retrouvé privé de l’internet mobile.

L'Ouzbékistan suspend internet et les SMS pour éviter la triche aux examens
L’Ouzbékistan suspend internet et les SMS pour éviter la triche aux examens

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Glass : un voleur de lunettes streame sans le savoir
Article suivantFree : ce qu’il faut savoir de l’offre de rachat de T-Mobile US

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here