Couverture 4G : Free toujours à la traine par rapport à la concurrence

Free a beau déployer des antennes 4G plus rapidement que les autres opérateurs, sa couverture reste largement à la traine par rapport à la concurrence.

Par rapport aux 7 480 antennes 4G d’Orange et aux 6 637 de Bouygues Telecom, les 3 678 antennes mobiles de Free au 1er juin ne font pas le poids. Par contre, le quatrième opérateur fait mieux que SFR et ses 3 475 antennes 4G.

Si les chiffres de l’ANFR démontrent donc que Free n’est plus la lanterne rouge du point de vue du nombre d’antennes 4G, il en va tout autrement au niveau de la couverture de la population et du territoire.

Selon le dernier observatoire de l’ARCEP, remontant à décembre 2014, Orange fait la course en tête avec 72% de couverture de la population, soit 23% du territoire. Juste derrière, avec respectivement 71% et 22%, arrive Bouygues Telecom.

De son côté, Free ne couvre que 33% de la population et 3% du territoire, ce qui est tout de même moins bien que les 53% et 14% de couverture de SFR. La question se pose donc de savoir pourquoi SFR possède une nettement meilleure couverture que Free avec un nombre d’antennes pratiquement identique ?

Pour deux raisons… Tout d’abord parce que SFR dispose de fréquences dans la bande des 800 MHz, des fréquences qui offrent une couverture plus large, et ensuite parce que l’opérateur profite d’un contrat d’itinérance 4G avec Bouygues Telecom.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentXi.com : Xiaomi se lance sur le marché européen
Article suivantL’application Gossip jette une ambiance délétère sur les cours de récréation

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here