Un cryptogramme dynamique pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire

La fraude à la carte bancaire a couté 500,6 millions d’euros en 2014, un montant suffisamment élevé pour que des solutions pour lutter contre ce phénomène soient cherchées. L’une d’entre elles est le cryptogramme dynamique.

La fraude à la carte bancaire est un gros problème. Rien qu’en 2014, ce phénomène a couté quelque 500,6 millions d’euros. Pire, il est en augmentation de 6,5% par rapport à 2013, signe que la fraude est en progression. Pour lutter contre ce problème, plusieurs solutions sont étudiées et testées.

L’une des plus prometteuses semble être la technologie du cryptogramme dynamique. On connait déjà le cryptogramme, le code de sécurité à trois chiffres imprimé au dos des cartes bancaires. Celui que l’on connait est statique vu qu’il ne change jamais. Grâce à un mini affichage, ce code changera toutes les vingt minutes, d’où le nom du système : cryptogramme dynamique.

Dans un large dossier sur le sujet proposé par Le Parisien, on apprend que de nombreux établissements financiers français sont en train de tester cette nouvelle technologie. Cela confirme une autre information, datant de mai dernier, qui annonçait que la Banque Populaire Caisses d’Epargne (BPCE) et Natixis Payment Solutions allaient tester le cryptogramme dynamique auprès d’un millier de clients.

L’avantage du cryptogramme dynamique est qu’il ne changera rien pour les utilisateurs d’une carte bancaire. En effet, hormis le fait qu’il change, c’est toujours le cryptogramme qui fera office de sécurité.

À l’opposé, d’autres mesures contre les fraudes à la carte bancaire influenceraient plus les utilisateurs, comme la reconnaissance faciale ou vocale, des technologies qui serviraient à authentifier un paiement par exemple. Ces technologies sont aussi proches de la phase de test vu que La Banque postale serait dans l’attente de l’autorisation de la CNIL pour avancer sur ce projet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhatsApp se prépare à faire la guerre à Microsoft et Apple sur les appels vidéo
Article suivantEst-ce que le silence radio de Philae est définitif ? Cela semble probable

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

2 Commentaires

  1. Il y a aura alors une triple authentification pour paiement internet :
    – n° de carte
    – Crypto qui change (toutes les 30s ?)
    – Code par SMS (de plus en plus généralisé)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here