Curiosity : prêt à conquérir le Mont Sharp

Deux ans plus tard et neuf kilomètres plus loin, le rover Curiosity est prêt à entamer une nouvelle étape de sa mission : la conquête du Mont Sharp.

Ce que le rover Curiosity nous a appris sur Mars est déjà phénoménal, mais ce n’est rien par rapport à ce qu’il pourrait encore nous apprendre. En effet, deux ans après son arrivée sur la planète rouge, et neuf kilomètre au compteur plus loin, le rover se retrouve désormais au pied du Mont Sharp, prêt à entamer une nouvelle étape de sa mission.

Avec sa hauteur de 5 500 mètres, le Mont Sharp est le nouvel objectif scientifique principal de Curiosity. Se dressant au centre du cratère de Gale, ce mont promet de sacrées découvertes vu que, depuis l’espace, les scientifiques y ont repéré des minéraux hydratés, ce qui pourrait témoigner de la présence d’eau, des roches qui seraient à même de préserver des matières organiques si jamais il y en a eu par le passé.

Avec sa hauteur, le Mont Sharp est également une sorte de livre d’histoire ouvert sur la planète rouge, avec des couches de sédiments de plus en plus jeunes en se rapprochant du sommet, des études qui devraient en dire plus sur l’évolution des conditions qui régnaient sur Mars au fil des ans, ou plutôt des millénaires.

Alors que les roues du rover se sont dégradées plus rapidement que prévu, les scientifiques ont dirigé Curiosity vers un affleurement baptisé Pahrump Hills, une étape qui devrait permettre au rover de procéder à un nouveau forage, une exploration qui pourrait être déterminante pour la suite de sa mission.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPowerShot G7 X : Canon lance un compact expert de poche
Article suivantLe très étonnant Galaxy Note Edge arrive en Allemagne, mais pas en France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here