De nombreux Français se font avoir : deux millions de victimes d’hameçonnage

L’association Phishing Initiative vient de dévoiler un rapport alarmant sur l’hameçonnage en France. Rien que pour 2015, plus de deux millions de personnes ont été victimes de ce genre d’attaque informatique.

L’hameçonnage, ou phishing, est une cyberattaque qui est malheureusement devenue très commune. Son principe est simple, il consiste à leurrer des personnes avec des e-mails en se faisant passe pour quelqu’un d’autre, par exemple un opérateur ou une banque. Le faux message contient un lien vers faux site où il sera demandé de saisir des informations personnelles, comme ses identifiants pour se connecter ou un numéro de carte de crédit. Ce phénomène prend de l’ampleur, y compris en France.

C’est à l’occasion du Forum international de la Cybersécurité (FIC), qui vient d’ouvrir ses portes à Lille, que l’association Phishing Initiative a présenté un rapport sur l’hameçonnage en France en 2015. Les chiffres sont édifiants.

En France, seulement en 2015, le phishing a fait plus de deux millions de victimes. Quelque 110 attaques différentes de ce genre sont recensées chaque, avec plus de 20 000 campagnes de phishing confirmées.

Pour tenter de limiter les risques d’usurpation, les opérateurs, les banques, les entreprises du secteur public et de l’énergie communiquent sur le phishing pour mettre en garde leurs clients. Par exemple, Free indique que « il est probable que vous receviez, de façon totalement aléatoire, des emails qui semblent être envoyés par Free mais qui en réalité ne le sont pas et représentent des tentatives de phishing ».

Face au phishing, il n’y a qu’une seule arme : la prudence. Cela consiste à ne pas cliquer sur n’importe quel lien dans un email, même si le message semble provenir d’une source fiable. Avoir un minimum de méfiance est primordial, quitte à demander confirmation avant de faire quoi que ce soit. Il est par ailleurs possible de signaler des sites douteux en allant sur la page de l’association Phishing Initiative (https://phishing-initiative.fr/contrib/).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPeut-on surprendre le PDG de Daimler ? Oui, avec des voitures autonomes
Article suivantTic, tac, il faut à peine 1 seconde pour résoudre un Rubik’s Cube

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here