De la vie sur l’une des 1 284 exoplanètes découvertes par Kepler ?

La NASA fait régulièrement des annonces au sujet de la découverte de nouvelles exoplanètes. C’est par exemple le cas de Kepler-452b, l’exoplanète la plus semblable à la Terre jamais découverte ou de HD219134b qui serait l’exoplanète la plus « proche » de notre Terre. L’agence américaine évoque aussi régulièrement les découvertes faites par son télescope spatial Kepler.

Justement, la NASA évoque une nouvelle fois les découvertes faites par Kepler. Cette fois, elle annonce la découverte de 1 284 exoplanètes, ce qui permet de doubler le nombre de celles déjà confirmées.

L’espoir de découvrir une planète sœur de la Terre

L’annonce faite par la NASA permet d’accroitre les chances de découvrir une planète sœur de la Terre, une exoplanète où la vie serait possible. « Cela nous donne l’espoir que, quelque part autour d’une étoile similaire à notre Soleil, nous finirons par découvrir une planète sœur de la Terre », a affirmé Ellen Stofan, responsable scientifique à la NASA. L’agence précise que quelque 550 exoplanètes découvertes pourraient être rocheuses, tout comme notre planète.

Mieux encore, 9 planètes sont en orbite dans une zone dite habitable, soit potentiellement ni trop loin, ni trop près pour que l’eau soit à l’état liquide, donc que la vie soit possible. À ce jour, ce sont 21 planètes qui appartiennent à ce groupe restreint d’exoplanètes où la vie pourrait exister. « Ces travaux vont permettre à la mission Kepler d’atteindre son plein potentiel en fournissant une compréhension plus profonde d’un grand nombre d’étoiles ayant en orbite des planètes de la taille terrestre potentiellement habitables », confie Natalie Batalha, une scientifique de la mission Kepler. « Ces informations sont utiles pour élaborer de futures missions en quête de mondes habitables », a-t-elle ajouté.

Paul Hertz, directeur de la division d’astrophysique de la NASA, surenchérir en ajoutant : « Avant le lancement de Kepler, nous ne savions pas si les exoplanètes étaient rares ou abondantes. Maintenant, il semblerait qu’il pourrait y avoir plus de planètes que d’étoiles […] Ces informations guideront les missions nécessaires pour savoir si nous sommes seuls ou pas dans l’Univers ».

Source : nasa.gov

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe nouvelles fonctionnalités pour les Smart Cover des iPad ?
Article suivantAmazon Video Direct vise à faire de l’ombre à YouTube

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here