Décès dans l’indifférence totale du père de la technologie ADSL

Dans une indifférence quasi totale que Joseph Lechleider, le père de la technologie ADSL, est décédé le 18 avril dernier.

Qui connait le nom de Joseph Lechleider ? Certainement personne. Pourtant, en 2013, il avait été intronisé au National Inventors Hall of Fame. Pour cause, il est considéré comme étant l’un des pères de la technologie ADSL.

À la fin des années 80, les opérateurs travaillaient sur la technologie DSL pour accélérer les débits internet. C’est Joseph Lechleider qui constate que les internautes téléchargent plus de données qu’ils n’en envoient et qui a le premier l’idée de l’asymétrie sur paire de cuivres alors qu’il travaillait à l’époque pour Bellcore, le centre R&D de l’opérateur américain AT&T. Un brevet pour l’ADSL est déposé en 1988.

« L’idée de Joseph était une réponse simple et élégante à ce problème », résume John M. Cioffi, professeur à la Stanford University. « Sa contribution a été essentielle au développement et à la démocratisation d’Internet », ajoute-t-il.

C’est le New York Times qui a découvert que Joseph Lechleider, dans l’indifférence quasi totale, était décédé le 18 avril dernier à Philadelphie, à l’âge de 82 ans, d’un cancer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Pro : des rumeurs de caisse enregistreuse
Article suivantLe Bon Coin : il piège le voleur de son vélo
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here