Découverte de 7 espèces de crocodiles datant d’il y a plus 13 millions d’années

C’est dans une région du bassin amazonien au Pérou qu’une équipe de paléontologues a découvert les fossiles de sept espèces de crocodiles datant d’il y a plus 13 millions d’années.

« Nous avons trouvé en un seul endroit les restes fossiles de sept espèces de crocodiles datant d’il y a plus 13 millions d’années, une découverte unique pour la science paléontologique », a déclaré Rodolfo Salas-Gismondi, paléontologue du Musée d’histoire naturelle de l’Université de San Marcos au Pérou.

C’est dans le bassin de l’Amazone péruvienne, dans la région de Loreto à la frontière entre l’Équateur et le Pérou, qu’une équipe internationale de paléontologues a découvert a récemment fait cette découverte. Les résultats de cette découverte viennent d’être publiés dans la revue Proceedings de la Royal Society.

« Ces crocodiles sont totalement nouveaux pour la science, car on ignorait que certaines espèces se nourrissaient de mollusques », a souligné Rodolfo Salas-Gismondi en précisant que les restes fossilisés, d’un caïman long de 2 mètres ont en été découvert, avec un museau en forme de pelle pour lui permettait de dénicher les mollusques des fonds vaseux de l’Amazonie.

Pour pouvoir explorer les formations rocheuses le long des berges où se trouvaient les fossiles, les scientifiques ont dû attendre la saison sèche, entre juillet et août, lorsque le niveau des eaux baisse d’une dizaine de mètres.

« Il y a des milliers d’années, l’Amazonie n’était pas comme aujourd’hui, il y avait des marécages et des lacs. La forêt était fragmentée par des lacs, tout cet écosystème a disparu au moment de la formation du fleuve Amazone. […] Ce qui est intéressant à propos de cette étude, c’est que nous avons identifié une étape dans l’histoire de l’Amazonie et ses formes de vie », a ajouté le chercheur.

Cette découverte est en fait la suite de la découverte d’un crocodile géant datant de 20 millions d’années faites en 2011 par des paléontologues péruviens et un scientifique autrichien, Klaus Hönninger, dans la même région de Loreto.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPour Google, YouTube, serait-il une affaire peu juteuse ?
Article suivantGoogle : bientôt un Android Pay ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here