Découverte de trois super-Terre « proches » de notre planète

Des chercheurs ont découvert un nouveau système exoplanétaire avec trois super-Terre. Sa particularité est d’être « proche » de notre planète.

C’est dans la constellation de Cassiopée que des astronomes de l’Université de Genève (Suisse) ont annoncé avoir découvert un nouveau système exoplanétaire composé de trois super-Terre, des planètes en dehors du système solaire qui possèdent une masse comprise entre 1 et 10 fois celle de notre planète. Elles tournent autour d’une étoile un peu plus froide que notre Soleil.

« Lorsque les premières mesures indiquèrent qu’une des planètes orbitait autour de l’étoile en trois jours, nous avons immédiatement demandé à la NASA du temps d’observation avec le télescope spatial américain Spitzer », raconte Ati Motalebi, coauteur de l’article.

L’exoplanète passe bien entre son étoile et la Terre, provoquant une mini-éclipse, un transit, permettant d’estimer le rayon de la planète grâce à l’ombre projetée sur l’étoile, une information indispensable au calcul de la densité et à la définition de la composition de l’atmosphère.

Il s’avère au final que les mesures de l’exoplanète en question révèlent une planète 4,5 fois plus massive que la Terre, avec un diamètre 1,6 plus grand.

« Sa densité est proche de celle de notre Terre et elle est de composition terrestre. C’est de loin la planète de composition terrestre la plus proche de nous », souligne le communiqué qui a été publié.

Vu qu’elle tourne autour de son étoile en trois jours, « Elle est donc très proche de l’étoile. La température est d’environ 700 degrés kelvin. Il s’agit probablement d’un monde de lave fondue qui n’est pas compatible avec la vie », précise Stéphane Udry, astronome à l’Observatoire de Genève.

En étant situé à une distance de 21 années-lumière de la Terre, ce nouveau système est relativement proche de notre planète.

L’espoir des astronomes genevois est maintenant de pouvoir observer les deux autres super-Terre de ce système, lors d’un transit, afin de définir leur densité et leur composition (rocheuses, gazeuses ou une combinaison des deux).

« Pouvoir définir la composition de trois super-Terre dans un même système proche fournirait une source d’information hors du commun sur la formation des systèmes planétaires et la composition de leurs membres, en particulier des super-Terre », s’est réjoui Stéphane Udry.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Glass Enterprise Edition : en test dans des entreprises
Article suivantHacking : des extraits des romans de Jane Austen pour cacher des virus

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here