Découverte d’un fœtus de cheval vieux de 48 millions d’années

C’est à l’intérieur d’un fossile de cheval moderne, une jument, que des chercheurs ont découvert les restes d’un fœtus.

C’est sur site fossilifère de Messel, près de Francfort (Allemagne) qu’un fossile d’équidé, un ancêtre du cheval moderne, a été découvert en 2000.

Comme l’explique l’article publié dans la revue scientifique américaine PLOS One (Public Library of Science, des fragments de tissu mou ont été découverts à l’intérieur du fossile, des restes qui sont avéré être ceux d’un fœtus de 12,5 cm de long.

Les chercheurs du Senckenberg Research Institute de Francfort (Allemagne) et du musée d’Histoire naturelle de Bâle (Suisse) mentionnent que le fœtus, âgé de 48 millions d’années, est bien préservé, avec pratiquement tous les os qui sont encore rattachés les uns aux autres, à l’exception du crâne qui aurait visiblement été écrasé.

Grâce à ce bon état de préservation du fossile, les chercheurs ont réussi à reconstruire l’apparence et la position d’origine du fœtus. Ils estiment que la jument est décédée peu de temps avant de mettre bas.

Les scientifiques ont également découvert des fragments de tissu mou qui provenait du placenta, ainsi qu’un ligament utérin.

Ils indiquent également que le système de reproduction de l’équidé est pratiquement identique à celui des juments modernes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle tient à la notion d’alphabète en achetant abcdefghijklmnopqrstuvwxyz.com
Article suivantAdidas : l’impression 3D pour réaliser des chaussures de course parfaites

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here