Découverte d’une empreinte de dinosaure de plus d’un mètre en Mongolie

La découverte de l’une des plus grandes empreintes de dinosaure jamais retrouvées à ce jour vient d’être annoncée. Il s’agit d’une empreinte de dinosaure de plus d’un mètre qui a été mise à jour en Mongolie.

C’est le mois dernier, dans le désert de Gobi en Mongolie, que des chercheurs ont découvert l’une des plus grandes empreintes de dinosaure jamais retrouvées à ce jour. L’annonce de cette découverte a été faite ce vendredi 30 septembre.

C’est une équipe de chercheurs mongols et japonais qui a fait cette découverte dans une couche géologique qui s’est formée il y a 70 à 90 millions d’années. L’empreinte en question mesure 106 cm de long pour 77 cm de large. Comme le prouve une photo montrant le professeur Shinobu Ishigaki, de l’Université d’Okayama, en train de poser à côté de cette empreinte, elle est véritablement gigantesque.
C'est en Mongolie qu'une empreinte de dinosaure de plus d'un mètre a été découverte
Selon ce qu’expliquent les chercheurs au sujet de cette trace, l’empreinte appartient à un titanosaure. Il s’agit d’un dinosaure au long cou qui pouvait mesurer plus de 30 mètres de long pour une hauteur de 20 mètres. Ils précisent également que la trace s’est moulée naturellement lorsque du sable a coulé dans les marques laissées par l’animal après qu’il a marché dans de la boue.

« Il s’agit d’une découverte très rare, une trace fossilisée bien conservée qui mesure plus d’un mètre de long et porte les marques des griffes », a expliqué l’Université des Sciences d’Okayama dans un communiqué. « Les empreintes sont la preuve vivante de l’existence des dinosaures », s’est exclamé le professeur Masateru Shibata, de l’Université de Fukui. « Beaucoup d’informations peuvent être obtenues à partir d’empreintes, comme la forme des pieds des dinosaures, ainsi que la façon dont ils marchaient ».

Cette découverte a été faite lors d’une campagne de recherche conjointe menée par l’Université des Sciences d’Okayama et l’Académie des Sciences de Mongolie. Peut-être que d’autres empreintes de dinosaure seront aussi découvertes, et pourquoi pas des ossements.

Votes
[Total : 12 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentIl est désormais possible d’utiliser la version corse de Facebook
Article suivantRegardez comment un homme en colère saccage un Apple Store
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here