Decrypt CryptoLocker vient au secours des victimes de CryptoLocker

Les victimes du cheval de Troie CryptoLocker vont pouvoir récupérer leurs données, le site Decrypt CryptoLocker propose de fournir la clé de décryptage nécessaire.

Bon nombre d’utilisateurs d’ordinateurs fonctionnant sous Windows ont eu la mauvaise surprise de retrouver les données de leur disque dur cryptées par le cheval de Troie CryptoLocker. Apparu en septembre 2013, ce malware réclame par ailleurs une rançon de quelques centaines d’euros pour obtenir la clé de décryptage.

Alors que ce malware a fait quelque 500 000 victimes dans le monde, 1.3% d’entre eux auraient payé la rançon, ce qui aurait permis aux hackers de récolter quelque 3 millions de dollars.

Pour toutes les victimes qui n’ont pas accepté de payer, les sociétés de sécurité FOX-IT et FireEye proposent désormais Decrypt CryptoLocker, un site capable de fournir la clé de déchiffrement nécessaire pour récupérer les données de ses disques. Pour ce faire, il suffit d’envoyer un des fichiers cryptés, de préférence non sensibles, et de fournir une adresse email pour recevoir la clé.

Il est à noter que CryptoLocker n’est pas le seul malware à sévir sur ce créneau, Simplocker en fait de même sur les terminaux Android alors que SynoLocker cible les NAS Synology.

Un site pour déchiffer les fichiers des victimes de CryptoLocker
Un site pour déchiffer les fichiers des victimes de CryptoLocker

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPinterest adapte l’épinglage à la messagerie
Article suivantuBeam : une solution pour recharger son téléphone sans fil à distance

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here