Défense planétaire : à tout moment, un astéroïde peut s’écraser sur la Terre

Avec environ 500 astéroïdes qui menacent potentiellement la Terre, la défense planétaire n’est pas de la fiction, mais une préoccupation globale.

Si Bruce Willis détruit un astéroïde menaçant la Terre dans le film « Armageddon », c’est bien évidemment de la fiction. Pourtant, avec environ 500 astéroïdes qui menacent potentiellement la Terre, la réalité rejoint le cinéma.

C’est cette semaine, en Italie, qu’une conférence sur la défense planétaire est organisée. « Nous avons environ 500 Objets proches de la Terre identifiés qui pourraient, dans un délai de 100 ans, éventuellement toucher la Terre, même si la probabilité est très faible, dans certains cas de 1 sur 1 million », a expliqué Detlef Koschny, chef de secteur des Near Earth Objects (NEO) à l’Agence spatiale européenne (ESA).

« Nous suivons leurs trajectoires, nous essayons de prévoir ce qu’elles pourraient être et si elles représentent éventuellement un risque », a-t-il précisé.

« En cas de danger réel, nous avons deux solutions actuellement envisageables », continue l’expert. « La première est « l’accident de circulation cosmique ». Imaginez un véhicule, qui est l’astéroïde, puis un autre véhicule, qui est notre outil, qui le tamponne et le repousse de sa trajectoire. À force de le repousser petit à petit, on parviendrait probablement à le dévier de la Terre. La deuxième solution est de détruire l’astéroïde à l’aide d’une explosion nucléaire». Mais comment viser un objet spatial se déplaçant à 10 km/seconde ? Nous allons probablement vers des satellites autoguidés par une caméra, car nous n’aurions pas le temps de les diriger depuis la Terre ».

« La défense planétaire était un hobby il y a dix ans. Aujourd’hui, c’est devenu une préoccupation globale », a assuré William Ailor, coprésident de la Conférence.

La problématique principale est l’absence de certitudes. Alors qu’il est impossible de prévoir les séismes ou les grandes catastrophes naturelles sur Terre, comment le faire avec des objets spatiaux qui se déplacent à des vitesses énormes ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBotnet : Interpol neutralise un réseau de 770 000 machines zombies
Article suivantHuawei : un P8 qui veut venir concurrencer l’iPhone 6 et le Galaxy S6

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here