Delsey prépare la valise connectée

Est-ce que votre valise est capable d’indiquer à votre smartphone son poids ou si elle est bien présente à bord de l’avion, elle est également dotée d’un système d’ouverture et de fermeture par empreinte digitale et d’un système de vérification de verrouillage du bagage. Il faudrait plutôt parler au futur vu que c’est le projet de Desley.

La valise intelligente connectée n’est plus une utopie pour la marque française de bagages Desley. Sans qu’aucune valise ne soit pour le moment encore proposée, le projet est désormais suffisamment avancé pour que la marque propose une sorte de sondage en ligne.

Par le biais de cette étude, Delsey soumet dix idées aux internautes, que cela un indicateur de surcharge, un détecteur de présence du bagage à bord, un système d’ouverture et de fermeture par empreinte digitale ou encore un système de vérification de verrouillage du bagage, etc. Comme l’explique Catherine De Bleeker, directrice marketing de la marque de bagages, « Certaines des fonctionnalités proposées devraient sortir du lot », des choix qui seront nécessaires, car « tout mettre dans la valise sera un peu compliqué ». Elle table sur un grand succès pour l’indicateur de poids, l’identifiant par empreinte digitale ou la géolocalisation du bagage.

Mais plus qu’une simple valise connectée, le problème de certaines fonctionnalités est bien plus complexe que cela, car il va imposer que plusieurs acteurs se mettent d’accord sur des normes communes, c’est par exemple le cas pour la géolocalisation des bagages qui ne sera possible que si les aéroports et les compagnies aériennes se mettent d’accord pour établir une norme mondiale, car il est primordial qu’un tel dispositif puisse fonctionner dans tous les aéroports, mais aussi avec toutes les compagnies aériennes.

Cette valise connectée pose également d’autres soucis, comme les procédures à mettre en place pour éviter des drames lorsqu’un passager menace de faire scandale si son bagage n’est pas en soute.

À l’instar d’Airbus qui travaille sur un système de géolocalisation des bagages, les préoccupations de Desley motivent d’autres acteurs du marché. Toutefois, avant de pouvoir voyager avec une telle valise connectée, il faudra encore patienter plusieurs mois.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentISS : la capsule Soyouz TMA-15M s’arrime sans souci
Article suivantTour d’horizon du HTC Desire Eye

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here