Déploiement 4G : tous les autres opérateurs font mieux que Free Mobile

Les mois se suivent et ne se ressemblent pas. Habituellement, c’est Free Mobile qui est en tête au niveau du nombre d’antennes installées sur un mois. Ce n’est pas le cas pour novembre, loin de là.

Comme chaque mois, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a publié son rapport sur le déploiement de la 4G. La grande question qui se pose habituellement, c’est de savoir si Free Mobile a refait son retard sur les autres opérateurs. Ce n’est pas le cas pour novembre.

En effet, pour une fois, ce n’est pas Free Mobile qui a déployé le plus d’antennes 4G. C’est Bouygues Telecom qui a été le plus actif (+406). Il devance Orange (+313) et Numericable-SFR (+222). Avec « seulement » 191 antennes de plus, Free Mobile est donc le dernier de ce classement.

Un déploiement soutenu

Abstraction faite du détail par opérateur, il est important que, globalement, 1 222 antennes de plus ont été installées, ce qui démontre le rythme soutenu du déploiement de la 4G. Alors que la moyenne entre janvier et novembre est de moins de 690 antennes, le mois passé a donc été particulièrement actif pour les opérateurs.

Free Mobile en tête des activations de sites

En comparant cette fois les nouveaux sites, c’est Free Mobile qui arrive cette fois en tête (+183). Le dernier venu devance Orange (+174), Numericable-SFR (+105) et Bouygues Telecom (+69). Pour rappel, un site peut accueillir plusieurs antennes, sur des bandes de fréquences différentes.

Orange, Bouygues Telecom, Free Mobile et SFR qui ferme la marche

De manière globale, les mises en service réalisées au mois de novembre ne changent pas la donne au niveau de la 4G. Orange est toujours en tête, suivi de Bouygues Telecom et Free Mobile, alors que SFR ferme la marche.

Tous ces chiffres ne sont pas forcément très significatifs de la couverture réelle. En effet, celle-ci dépend aussi des fréquences utilisées, notamment de la bande des 800 MHz, une fréquence en « or » qui porte plus loin, que Free ne peut pas utiliser. Par contre, tout comme Bouygues Telecom, il a le droit d’utiliser la bande des 1 800 MHz, ce qu’Orange et Numericable-SFR ne pourront qu’à partir de mai 2016.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeux nouveaux clips, toujours aussi déjantés de Psy
Article suivantQuel avenir pour Yahoo! ? Tout est possible, même le pire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here