Déploiement réussi pour le voilier solaire mis en orbite

Mis en orbite fin mai dernier, le voilier solaire surnommé Light Sail de la société américaine Planetary Society s’est déployé dans l’espace avec un relatif succès.

Cette voile, selon ses initiateurs fait partie d’un programme destiné à propulser des engins grâce aux vents solaires, avec un coût de transport nettement moins élevé. Même si le voilier ne s’est pas totalement déployé comme il aurait du, mais le simple fait que l’ouverture se soit effectuée dès la mise en route du moteur est en soi une réussite encourageante pour l’avenir.

Dans l’état actuel des choses, cet engin de Planetary Society est destiné dans un premier temps à propulser des charges à faible pesée (quelques kilogrammes) ; mais au vu de l’énergie utilisée, et son faible coût, cela va multiplier les missions de transport dans l’espace, et en particulier vers la station internationale ISS.

En attendant, un prototype pour des missions plus lointaines (comme sur Mars par exemple), ce dernier succès a déjà un impact positif : d’ores et déjà une autre mise en orbite de voilier est prévue pour 2016, avec cette fois de plus grandes ambitions. Tous nos vœux de succès pour la suite !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple ouvre les portes de Safari aux Adblockers !
Article suivantBlackBerry va passer à Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here