Des enfants découvrent une espèce de reptile marin vieille de 70 millions d’années

C’est dans la région d’Orenbourg, dans le sud de l’Oural, que des enfants membres d’un club de jeunes géologues ont découvert des restes fossilisés d’une nouvelle espèce de reptile marin vieille de 70 millions d’années.

Vladimir Efimov, président de la Société russe de paléontologie pour la région d’Oulianovsk, annonce la découverte d’une nouvelle espèce de reptile marin vieille de 70 millions d’années. Découverte dans le sud de l’Oural en Russie, cet animal devrait s’appeler Polycotylus Sopotsko, du nom de la directrice du club ayant fait la découverte.

C’est en 2012 que des enfants membres d’un club de jeunes géologues de la région d’Orenbourg ont découvert les restes fossilisés du reptile marin. Après avoir ramené une partie des ossements, une équipe de chercheurs est arrivée sur place pour prendre la relève.

Après examen des restes fossilisés, il est aujourd’hui révélé qu’il s’agit d’une nouvelle espèce de reptile marin. Vieux de 70 millions d’années, l’animal a vécu durant la période du Crétacé, à la fin du règne des dinosaures.

Vladimir Efimov explique que les ossements sont assez nombreux et en bon état, qu’ils démontrent qu’il s’agit d’un spécimen unique.

Julien Benoît, chercheur à l’université de Montpellier-II, spécialisé en paléontologie, indique pour sa part qu’il s’agit d’« une nouvelle espèce, unique et encore inconnue de la science ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle annonce la vente de 10 millions de Chromecast
Article suivantYouTube veut proposer plusieurs angles de vue

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here