Accueil » Science » Des geckos ont joué dans l’espace !
Les geckos s'amusant avec le collier.

Des geckos ont joué dans l’espace !

Le satellite russe Bion-M avait embarqué des geckos. Cela a permis de découvrir que ces animaux sont plus joueurs qu’on le pensait.

C’est en avril 2013 que le satellite russe Bion-M avait été lancé. L’engin a passé 30 jours en orbite avec à son bord des geckos. Durant toute la durée de la mission, le comportement des animaux a été suivi par des scientifiques.

Afin de pouvoir être identifié, chaque reptile était équipé d’un collier de couleur. Au moment du décollage, l’un d’entre eux s’est détaché et passé le reste de la mission à flotter en apesanteur dans leur compartiment pressurisé.

Le plus surprenant c’est que, après quelques jours, les geckos se sont mis à jouer avec ce harnais, comme le montre cette vidéo filmée lors de la mission. Alors que les animaux étaient solidement accrochés aux parois avec leurs pattes adhésives, ils se sont amusés à pousser le collier avec leur tête et à tenter de le maintenir au sol. Vu que cette activité n’étant pas directement nécessaire à leur survie, les scientifiques en ont conclu qu’ils jouaient.

Ils ont par ailleurs exclu que le collier soit confondu avec de la nourriture vu que leur comportement était radicalement différent par rapport à celui lorsque des vers étaient libérés pour les nourrir.

De retour sur terre, le plus surprenant est que tout l’intérêt ludique pour le collier avait de nouveau disparu : il était redevenu ennuyeux.

Gordon Burghardt, herpétologiste à l’Université du Tennessee, constate que ce comportement est très inhabituel : « C’est la première démonstration ludique de ce genre, quelque chose qui est rare chez ces animaux ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Pour prendre des photos au plus près de Jupiter, la sonde Juno s'est approchée très près de Jupiter

La sonde Juno s’est approchée au plus près de Jupiter

Pour prendre des images à 4 200 km de distance, la sonde américaine Juno de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *