Des idées cadeaux pour passer de joyeuses fêtes

Pour beaucoup de monde, passer de joyeuses fêtes passe par les cadeaux. Mais que choisir lorsqu’on n’a pas d’idée ?

Noël est là et on ne sait pas quoi offrir… de quoi gâcher les joyeuses fêtes de fin d’année. Qu’à cela ne tienne, Google est là pour vous suggérer des idées de dernière minute.

Le célèbre moteur de recherche commence par célébrer Noël en vous proposant un Doodle animé. Pour 2014, Google propose un renne goguenard tirant un traineau transportant des enfants de plusieurs continents du globe.

Pour ceux qui sont en mal d’idées de cadeaux, Google est bien évidemment là pour vous aider les retardataires en manque d’inspiration à trouver quelque chose à mettre sous le sapin.

Envie de musique ? Le moteur de recherche sera à même de vous aider à découvrir les albums de tel ou tel artiste, de découvrir des coffrets, de rechercher par style de musique, etc. de quoi vous faire plaisir ou de vous aider à faire plaisir à quelqu’un d’autre. L’idée est bien évidemment la même pour trouver un film ou le coffret d’une série TV.

Pour les amateurs d’art, il sera par exemple possible de trouver des livres appropriés, comme pour la cuisine ou n’importe quel autre thème qui pourrait intéresser, que cela soit le sport, la montagne, le cheval, les bateaux, etc.

Pour ceux en mal de dépaysement, il est également possible d’utiliser Google pour réserver des vacances, pourquoi pas une petite escapade de Nouvel An en guise de cadeau de Noël ?

De fait, grâce à Google, la panne d’idée est pratiquement impossible. Le seul souci, une fois le cadeau trouvé, sera peut-être qu’il soit disponible pour être mis sous le sapin à temps. Malgré cela, passez de joyeuses fêtes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBataille de l’IA : les éminents scientifiques ne sont pas du même avis
Article suivantPourquoi la peau d’un homme peut frissonner en écoutant une voix de femme ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here