Des rumeurs insistantes au sujet d’un nouvel iPhone pour début 2016

Le futur iPhone 7 est attendu pour automne 2016. Mais avant cela, Apple pourrait sortir un nouvel iPhone dès le début de l’année prochaine.

Depuis qu’Apple a sorti l’iPhone 5C, une déclinaison entrée de gamme de son smartphone vedette, ce modèle n’a pas évolué. Au gré des rumeurs, le lancement d’une nouvelle version « C » revient sur le tapis. Actuellement, cette rumeur se veut plus persistante que jamais.

Pourquoi une nouvelle version « C » ?

Si nouvelle version « C » revient sur le tapis, ce n’est pas sans raison. C’est en analysant la gamme d’Apple que l’on constate que les récentes sorties des iPhone 6S et iPhone 6S Plus relègue l’iPhone 5S au rang d’entrée de gamme. Cela pourrait parfaitement rester en l’état… ou un nouvel iPhone « C » pourrait être lancé.

Justement, le très informé Ming-Chi Kuo, un analyste du cabinet KGI, mentionne dans une de ses notes que la firme de Cupertino prévoirait de lancer un smartphone moins cher et plus petit à destination de l’entrée de gamme en début d’année prochaine. Il n’en fallait pas plus pour relancer les rumeurs d’un nouvel iPhone « C ».

Un iPhone 6C ou un iPhone 7C ?

Selon Ming-Chi Kuo, ce nouvel iPhone devrait être équipé d’un écran de 4 pouces, d’un processeur A9 et d’Apple Pay, ce qui inclut l’authentification Touch ID, mais sans les dernières technologies telles que la 3D Touch.

La question qui se pose est de savoir s’il sera en fait une déclinaison des actuels iPhone 6/6S ce qui signifie qu’il pourrait s’appeler iPhone 6C, ou préfigurer le futur iPhone 7 et ainsi se nommer iPhone 7C. L’avenir nous en dira certainement plus à ce sujet.

Est ce qu’Apple a raison d’aussi cibler l’entrée de gamme ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOculus Rift : l’idée de Facebook est de pouvoir téléporter les utilisateurs !
Article suivantGolden Joystick Awards 2015 : les jeux que vous devez absolument posséder

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here