Accueil » Science » Être sur Mars ? C’est l’expérience que la NASA va proposer à ses visiteurs grâce à l’HoloLens
Explorer Mars sans y être, c'est l'expérience que la NASA va proposer au travers de l'HoloLens
Destination : Mars.

Être sur Mars ? C’est l’expérience que la NASA va proposer à ses visiteurs grâce à l’HoloLens

Ce n’est pas avant l’horizon 2030 que le premier humain posera le pied sur Mars. Cela ne signifie pas pour autant que personne ne foulera la planète rouge avant cela… grâce à la réalité virtuelle. C’est justement l’expérience que la NASA compte proposer dès cet été aux visiteurs du Kennedy Space Center Visitor Complex dans le cas d’une expérience baptisée « Destination : Mars ».

« Destination : Mars » sera une expérience de mixed reality qui utilisera un casque HoloLens de Microsoft pour simuler virtuellement l’exploration de Mars. Il va s’agir d’un mélange de réalité virtuelle et de réalité augmentée, avec en plus une dimension interactive pour une expérience véritablement immersive.

Pour leur promenade virtuelle à la surface de la planète rouge, les visiteurs du Kennedy Space Center Visitor Complex ne seront pas seuls. Ils seront accompagnés d’un Buzz Aldrin, bien évidemment virtuel. « Nous nous préparons à envoyer des humains sur Mars à l’horizon 2030. Le public va désormais être en mesure d’avoir un aperçu de l’expérience qui attend les astronautes qui marcheront sur Mars et étudieront la planète », explique Dave Lavery.

La NASA mène de nombreux projets avec l’HoloLens

Ce projet « Destination : Mars » n’est que l’un des projets de la NASA qui utilise un casque HoloLens. L’agence américaine travaille depuis plus d’une année avec le casque de Microsoft. Par exemple, elle a déjà développé « OnSight », un logiciel qui permet aux scientifiques en charge du rover martien Curiosity d’explorer la surface de la planète rouge depuis leurs bureaux. C’est d’ailleurs ce logiciel qui est à l’origine de l’expérience grand public qui sera bientôt proposée.

Dans le cadre du projet « Sidekick », la NASA a également envoyé un casque HoloLens à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Le but de ce projet est de démontrer son utilité dans l’espace. Que cela soit avec son mode « expert à distance » ou « procédure », l’idée est d’aborder de l’aide aux astronautes dans leur travail quotidien. Il s’agirait en fait d’une sorte de manuel virtuel.

À 3000 dollars le kit de développement Hololens, le casque n’est pas encore prêt à s’inviter dans tous les foyers. Mais au travers des projets de la NASA, son utilité est de plus en plus démontrée. Comme le grand public va aussi pouvoir en profiter, cela signifie aussi que cette technologie va aussi se démocratiser avec le temps.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

L'atterrisseur Schiaparelli de la mission ExoMars a touché le sol, mais ne communique pas

ExoMars : pas de nouvelle de l’atterrisseur Schiaparelli

Est-ce que l’atterrisseur Schiaparelli de la mission ExoMars est opérationnel ? On sait qu’il s’est posé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *