La détection des ondes gravitationnelles ne devrait finalement… pas changer grand-chose

Dans la foulée de la communauté scientifique, les médias se sont emballés pour la détection des ondes gravitationnelles par LIGO. Alors que certains parlent de quête du Graal de la physique, le constat est aussi que cela ne va pas changer grand-chose, que cette découverte n’est pas forcément primordiale.

En posant sa théorie de la relativité générale en 1915 qu’Albert Einstein a théorisé l’existence des ondes gravitationnelles. Depuis de nombreuses années, plusieurs projets ont été lancés dans le but de les détecter. En vain. Jeudi, les laboratoires LIGO-Virgo ont annoncé que leur expérience a fonctionné, que leur outil a permis de détecter une onde gravitationnelle. À l’annonce de cette nouvelle, la communauté scientifique et les médias se sont emballés. Il est vrai qu’il s’agit d’une véritable avancée pour la physique vu qu’une hypothèse posée il y a 100 ans a enfin pu être vérifiée.

En prenant du recul, on peut se poser légitimement la question de savoir ce que cela va changer. Vu l’emballement suscité par cette annonce, on pourrait penser que cela va tout changer. En fait, pratiquement rien.

Certes, avec le LIGO, les scientifiques disposent désormais d’un outil pour percevoir les ondes gravitationnelles, donc d’un outil pour mieux comprendre ce qui se passe dans l’espace. Mais à part ça, cela ne change pas grand-chose.

Pour cause, en posant sa théorie de de la relativité générale, Albert Einstein a prédit d’autres phénomènes, des phénomènes qui ont, eux, déjà été observés avec précision. De plus, indirectement, l’existence des ondes gravitationnelles a été prouvée depuis longtemps. De fait, l’annonce de jeudi n’apporte pas grand-chose de plus à la physique vu que la théorie est depuis longtemps validée. La conclusion qu’on peut en tirer est qu’il ne s’agit véritablement que de l’annonce d’un outil.

Dès lors, parler du « dernier Graal de la physique qui vient d’être découvert » est un peu exagéré. Eh oui, cette annonce ne va foncièrement pas changer grand-chose. Attention, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille dénigrer le projet LIGO, loin de là. Il a en effet permis de détecter directement les ondes gravitationnelles, ce qui est un sacré exploit scientifique. C’est juste que… cette découverte ne va, en fait, pas changer grand-chose.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTrès observateurs, les chevaux détecteraient nos expressions !
Article suivantPour éviter un doublon, Picasa va disparaitre au profit de Google Photos

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here