Un détenu diffuse les failles des prisons américaines sur Facebook Live

Facebook Live ne sert pas seulement à diffuser un direct la vidéo d’un concert, d’un anniversaire ou autres. Un détenu de Rickers Island a utilisé le service pour montrer les failles du système carcéral américain.

Rickers Island est une île-prison très connue de tout le monde, la plus grande prison de New York, la deuxième plus importante prison aux États-Unis. Alors que quelques célébrités y ont séjourné, comme Dominique Strauss-Kahn, elle apparait également dans de nombreuses séries télévisées. Sa face cachée a été montrée par un détenu, un prisonnier qui a utilisé Facebook Live pour montrer les failles du système carcéral américain.

Alors que les smartphones sont strictement interdits dans l’enceinte de Rickers Island, en tout cas pour les prisonniers, ce détenu est entré en prison avec son iPhone… et personne ne s’est rendu compte de rien. Bien que la vidéo qu’il a publiée en direct sur Facebook Live ait été supprimée, il en reste des traces, comme la chaîne PIX11 qui en a conservé une copie et qui en a diffusé plusieurs extraits.

Ce prisonnier a utilisé Facebook Live pour montrer son quotidien de détenu à Rickers Island, que cela soit sa cellule, son uniforme ou sa nourriture. Là où cela devient véritablement choquant, c’est lorsqu’il sort une lame. Dans son reportage, il s’en prend violemment aux gardiens qu’il accuse de ne pas laisser les prisonniers.

Un reportage qui fait beaucoup de bruit

Le prisonnier qui a diffusé cette vidéo ayant été libéré, cela a permis à PIX11 de longuement s’entretenir avec lui, ce qui a donné lieu à un autre reportage sur Rickers Island, ou plus globalement sur le système carcéral américain. En déclarant que les mesures de sécurité mises en place par les établissements pénitentiaires ne servent strictement à rien, en soulignant qu’il est très facile de faire passer de la marchandise de contrebande, il a provoqué un tollé général.

En réaction à cette vidéo, Elizabeth Crowley, la présidente du Comité sur la justice pénale, s’est déclarée « très choquée » de découvrir que les détenus pouvaient accéder aussi facilement à un téléphone. Dans la foulée, elle a exigé que les personnes à la tête des divers établissements de l’île-prison prennent leurs responsabilités et veillent à ce qu’une telle affaire ne se reproduise pas.

Alors que beaucoup de choses peuvent choquer les internautes dans la vidéo qui a été publiée, ce n’est que le fait que les détenus puissent diffuser de tel reportage en direct sur Facebook Live qui semble déranger les autorités. C’est vraiment l’inquiétude que les failles du système carcéral puissent apparaitre au grand jour qui fait peur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes opérateurs mobiles belges ne facturent pas pour jouer à Pokémon Go
Article suivantUn iPhone 7 fonctionnel est enfin présenté dans une vidéo
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here