Digital-Shirt : l’équipementier sportif Asics choisit la marque française Cityzen Sciences

Dans le but de développer et commercialiser un tee-shirt connecté, Digital-Shirt, l’équipementier sportif japonais Asics a choisi de s’associer avec la marque française Cityzen Sciences, le spécialiste du textile connecté.

Le t-shirt intelligent, capable d’aider les sportifs amateurs et professionnels à s’améliorer et optimiser leurs entraînements, est dans le pipeline de l’équipementier sportif japonais Asics. Pour pouvoir développer et commercialiser un tee-shirt connecté, Digital-Shirt, celui-ci a décidé de s’allier avec Cityzen Sciences, le spécialiste français du textile connecté.

Par le biais de la conclusion d’un accord mondial, les deux sociétés visent le développement et la commercialisation d’un Digital-Shirt capable de mesurer l’activité physique et physiologique de la personne qui le porte.

Il est bon de préciser que Cityzen Sciences est la tête de file du consortium SmartSensing, un groupement d’acteurs industriels et du monde sportif qui a pour objectif de développer les vêtements du futur sur la base de textiles intelligents.

C’est « dans les prochains mois » que les premiers Digital-Shirt issus de cette collaboration devraient voir le jour.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce que la paternité du malware Regin reviendrait aux États-Unis ou au Royaume-Uni ?
Article suivant25 applis gratuites grâce à un calendrier de l’Avent pour iOS et Android

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here