DiskStation Manager : Synology dévoile la version 5.0 bêta

Synology profite de la tenue du CES 2014 pour présenter DiskStation Manager 5.0 bêta, la prochaine version de son système d’exploitation pour NAS.

Grâce à son système d’exploitation DiskStation Manager, Synology permet aux utilisateurs de facilement gérer à distance leur NAS, soit par un navigateur web, soit par une application mobile sous iOS, Android ou Windows Phone.

DiskStation Manager 5.0 bêta, la prochaine version de son système d’exploitation pour NAS devrait être prochainement disponible, normalement encore durant ce mois de janvier. En attendant, Synology profite du CES 2014 pour dévoiler les nouveautés de cette version.

La grande nouveauté réside dans l’identifiant QuickConnect, un identifiant qui va simplifier l’authentification des utilisateurs, mais aussi servir de référence pour la configuration et la synchronisation avec le Cloud.

Autre nouveauté majeure, justement via le Cloud, il sera possible de sauvegarder les données de deux NAS différents avec un même compte, par exemple celui de la maison et celui du travail. Cloud Station offrira par ailleurs une synchronisation hybride via Google Drive et Dropbox pour n’utiliser qu’un seul client de synchronisation, ce qui inclut le partage avec Facebook, Google+ ou encore YouTube.

Il faut par ailleurs souligner que Synology a simplifié le téléchargement des nouvelles versions en modifiant son gestionnaire de mises à jour afin d’inclure une option d’automatisation.

Pour finir, DiskStation Manager 5.0 sera optimisé pour les écrans 4K.

Synology_DiskStation_Manager_5_0_beta Synology_DiskStation_Manager_5_0_beta_Widgets Synology_DiskStation_Manager_5_0_beta_applications

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCES 2014 : les voitures connectées s’exposent
Article suivantMatt Cutts : comment bien gérer les contenus dupliqués ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here