Droit à l’oubli : 50% des demandes sont rejetées !

Selon les dernières statistiques sur le déréférencement résultant au droit à l’oubli, 50% des demandes dont rejetées par Google. Droit à l'oubli numérique : Google refuse 50% des demandes

Depuis la mise en place du formulaire en ligne de demande de déréférencement en vertu du droit à l’oubli, 135 000 demandes émanant de toute l’Europe sont parvenues à Google. Pour traiter ces demandes, 150 personnes travaillent à plein temps au sein de la firme de Mountain View.

Le fait que le formulaire en ligne ne soit pas forcément facile à trouver sur le site de Google, sauf en passant par une recherche, laisse à penser que le géant du web ne met pas toute sa meilleure volonté à mettre en application l’arrêt du 13 mai de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

Ce sentiment de mauvaise volonté semble d’ailleurs confirmé en considérant les statistiques des demandes. En effet, seulement 50% des demandes sont acceptées, ce qui signifie surtout que 50% sont rejetées !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJust Dance Now débarque sur mobiles
Article suivantVirgin Mobile reconduit son offre Excess Days

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here